Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

15/03/2014

Les yeux mi-clos

Les petits cobayes ne ferment jamais les yeux. Ils sont toujours en état d'alerte, des fois qu'un vilain prédateur les surprendrait dans leur sommeil. Tout au plus, se permettent-ils de les clore à demi. C'est ainsi que j'ai trouvé mon petit Max ce matin, les yeux entrouverts. Hier, il n'avait mangé qu'un peu d'herbe le matin et s'est tenu toute la journée le museau tourné vers un coin de cage. Quand je le caressais, il ne réagissait plus. N'émettait plus de grougrous. Quand je l'ai pris pour l'examiner, il bougeait à peine. Ce matin, il n'était plus dans le coin et j'ai vu tout de suite, à son positionnement plus affaissé, que la vie l'avait quitté définitivement. Adieu mon petit Max ...

Mardi, quand j'ai quitté le cabinet du vétérinaire, après qu'il m'ait annoncé qu'il n'y avait plus grand chose à faire, j'ai eu la larme à l'œil. Mais aujourd'hui, j'observe un phénomène étrange. Je ressens un petit chagrin tendre, sans commune mesure avec l'immense tristesse qui m'a envahie à la mort de mon petit Micki, le cobaye roux qui a fait pendant 5 ans la joie de mon enfance. Et c'est plutôt cette douleur-là que j'ai retrouvée, recontactée, re-ressentie. Cinquante ans plus tard, cette émotion a été réactivée par une douleur moindre, sans doute parce que je vieillis, que les émotions s'émoussent. Une émotion actuelle, qui est celle provoquée par la mort de mon petit Max.

Je crois que toute ma vie durant, je regarderai les petits cobayes comme le symbole de la tendresse et de l'affection, imprimé dans ma tête d'enfant.

12/03/2014

Disparition de Max

Ce matin après avoir fait quelques courses, je vais vérifier comment se porte Max. Et voici ce que je vois : 

IMG_5745.JPGDes copeaux, des gamelles, mais pas de Max ! Ben ça alors ! , Il a sauté par-dessus bord ! Dans son état !? Puis il a dû tomber de la table du salon où j'avais laissé le panier. Je panique un peu à cause des chiens qui pourraient lui faire du mal. Je cherche rapidement sous les meubles lorsque je le vois débouler à ma rencontre. Mes chiens sont plus rapides que moi et se précipitent vers la petite boule de poils mobile. Nez à nez avec Laly, les 2 truffes se reniflent quelques secondes. Laly ne montre pas son instinct de chasseresse. Ça ne bouge sans doute pas assez. Mika, quant à elle, inspecte le petit coco par derrière. J'aurais aimé filmer. C'était mignon.

Je récupère donc mon petit Max qui finalement a encore quelques ressources. Il avait d'ailleurs bien mangé son herbe du matin. Je le remets dans la grande cage avec ses copains, puisqu'il n'est pas contagieux. Il ne faudrait pas qu'en plus il se brise quelque chose en tombant ! Et peut-être que c'est mieux pour son moral de rester avec ses congénères.

Pauvre petit Max !

Avant-avant-hier, je voyais Max tourné avec son museau vers le coin de la cage, comme puni. D'habitude, c'est son popotin qu'il met dans le coin. J'ai trouvé ça bizarre. À surveiller !

Avant-hier, quand je les ai mis tous les trois dans leur enclos, sur la pelouse, il était isolé des 2 autres, en dehors de l'abri, alors que d'habitude il fait la paire avec Robin et c'est Flash qui est tout seul dehors. En le soulevant, il me semble qu'il est plus maigre qu'avant. Il doit être malade !

IMG_5743.JPGHier matin, je sens une grosseur sur son flanc droit. Je la vois même, tellement elle est grosse. Je le pèse pour constater qu'effectivement il a beaucoup maigri. Je l'isole pour ne pas contaminer les autres au cas où il s'agirait d'une maladie contagieuse. Je constate aussi que ses yeux se sont rétractés. Et il est anormalement tranquille. Je pensais à une tumeur, bien sûr, ou peut-être un blocage intestinal, car ayant passé l'après-midi tout seul, j'ai pu constater qu'il n'y avait pas le moindre excrément dans les copeaux.

Hier, 17h. J'emmène petit Max chez le véto. Il l'ausculte soigneusement. "Pas bon, hein !" me dit-il au bout d'un temps. Outre la tumeur que j'ai sentie, il en a d'autres dans les intestins. Je lui demande ce qu'on peut faire. "Pas grand-chose" me dit-il avec douceur. "Il va donc mourir ?" Les yeux plein de compassion, il dodeline de la tête. Je lui demande combien de temps ça peut durer. Il me répond que la fin de l'intestin est vide et que normalement chez ces petites bêtes-là, ça va très vite une fois qu'ils ne se nourrissent plus.

Hier, petit Max n'a pas touché à ses granulés. Le soir, il a grignoté un petit peu de pissenlits. C'est ce qu'il préfère. Je m'attendais à le trouver mort ce matin, mais il est toujours là. Il a mangé de l'herbe fraîche. Et il fait toujours ses groulements de plaisir quand je le caresse. Pauvre petit Max ! C'est lui le chef de la bande. Et c'est lui qui va partir le premier. Un peu plus de trois ans. C'est la moitié de l'âge moyen ...