Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/08/2022

Marcel ne va pas bien

Au cours de mon coup de mou récent, j'ai pris des vacances de Marcel. Trois semaines sans aller le voir. Je l'ai prévenu. Je me sentais un brin coupable, mais une part de moi se rappelait les paroles de Blanche concernant d'autres circonstances : "Pourquoi vous vous imposez ça ?" Ce sont les obligations qui ont fait de moi une rebelle. Celles que l'on m'a imposées. Et puis celles que j'ai fini par m'infliger moi-même. Oh, je n'ai jamais produit de grosses vagues destructrices. Juste des vaguelettes de résistance passive ...

Je suis donc retournée voir Marcel, qui était bien content de me revoir. Il m'a dit qu'il craignait que je ne lui rende plus visite.

Après avoir essayé de m'embrasser, il y a quelques années, il n'avait plus fait allusion à cet "incident" pendant longtemps. Et moi non plus. Mais depuis quelque temps, il suggère très régulièrement qu'une relation pourrait exister entre nous. C'est souvent présenté de façon légère, humoristique. "Tu ne veux pas rester dormir avec moi ?" Dans ce cas je lui réponds sur le même registre : "Ici dans ton petit lit d'une personne ? Ce ne serait pas très confortable, dis donc !" Ou parfois, il me regarde et s'interroge tout haut : "Serait-il possible que je sois en train de tomber amoureux de toi ?" Je lui réponds :"Tu m'as déjà parlé de ça, mais tu sais ce qu'il en est hein ?" Lui : "Oui, je sais, ce n'est pas possible car tu es mariée." Moi : "Oui, et j'aime beaucoup mon mari." Une autre fois c'était : "On serait bien en couple, non ?" Moi :"C'est bien aussi d'être amis, non ?"

Mais aujourd'hui, c'était tout autre histoire. Il n'était pas dans sa chambre, mais dans l'espace TV, ce qui n'arrive jamais. Il dormait assis. Je suis allée demander à l'infirmière s'il y avait un souci avec lui. Elle m'a répondu que non. Je suis donc retournée auprès de Marcel et l'ai réveillé doucement. Il se plaignait de fatigue et ne pas se sentir bien. Ensuite il a voulu se raser. Nous sommes donc retournés dans sa chambre. En chemin, il a retrouvé sa joie de vivre et a fait quelques enjambées au pas de course. Enfin, façon de parler c'est juste une marche un peu plus rapide et plus ou moins sautillante. C'est la troisième visite au cours de laquelle il me dit qu'il ne se sent pas bien, sans être capable de préciser ce qui ne va pas. Et qu'il dit qu'il va mourir. Cette fois-ci je l'ai en effet trouvé pâle et un peu confus. Je lui ai lu une note concernant le 4ème vaccin covid prévu. Il m'a écouté en silence et quand j'ai eu fini, il m'a dit d'un air perdu qu'il n'avait rien compris, en ajoutant que ça n'allait pas du tout avec lui, qu'il ne voyait plus rien, qu'il ne comprenait plus rien. Il est vrai que sa vue baisse drastiquement et que son appareil auditif ne fonctionnait pas. Alors, je lui ai dit succinctement et plus simplement de quoi il s'agissait. Là il a compris et s'est calmé.

J'ai ensuite reçu un appel téléphonique et j'ai dû rentrer chez moi un peu précipitamment. Il était assez dépité que je m'en aille déjà. Le médecin lui a dit qu'il vivrait jusqu'à 100 ans. Il en a 95. Un jour j'arriverai dans sa chambre et il y aura quelqu'un d'autre. Car je ne suis pas sûre qu'on me prévienne s'il lui arrivait quelque chose.

Commentaires

C'est vraiment touchant, la façon dont tu racontes Marcel...et triste aussi...
C'est la Vie, oui mais ça fait de la peine de le sentir si démuni...perdu.
S'il doit bientôt partir, que ce soit sans souffrance.
Tu l'auras au moins ragaillardi par ta présence et ça c'est beau...touchant

Écrit par : PaoDora | 25/08/2022

Répondre à ce commentaire

Oui, il est touchant et parfois c'est un peu triste, mais jamais longtemps. C'est ça que j'aime bien chez lui. Il peut exprimer ses sentiments, ses peurs, ses contrariétés et après il revient à sa vraie nature tranquille, son humour et sa façon de prendre la vie comme elle vient. Il n'est pas dans la nostalgie et les regrets. ♡

Écrit par : quantique | 27/08/2022

Il fait un transfert d’amour sur toi. Ça maintient en vie.

Écrit par : Chloé | 27/08/2022

Répondre à ce commentaire

Je ne sais pas s'il s'agit d'un transfert, mais je crois qu'il fantasme un peu quand même ... ♡

Écrit par : quantique | 27/08/2022

Parler moi d'amour, redites moi des choses tendres.....Marcel se fait du bien à l'âme quand il te drague ! je trouve ça adorable ! j'ai fait un stage dans une maison de retraite et c'est vrai que les papys on souvent un regain de tendresse, qu'ils disent des choses qu'ils n'ont peut être jamais dites !
je restais dans la badinerie, les rassurais sur leur manière de plaire, et tout ragaillardis ils allaient draguer des mamies aux cheveux violets plus en rapport avec leur âge !
C'est comme s'ils avaient besoin de se rassurer...j'aime bien les vieux, et j'admire ce que tu fais...Bisous!!

Écrit par : chaourcinette | 28/08/2022

Répondre à ce commentaire

En tout cas, ça prouve que les sentiments n'ont pas d'âge ! Bisous Chaourcinette !

Écrit par : quantique | 28/08/2022

Je suis allée répondre à tes interrogations sur l'autre poste !! lol
Oui, je lis ce que tu réponds !! lol
Bisous !!

Écrit par : chaourcinette | 28/08/2022

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire