Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

26/10/2020

Le tourisme a ses limites

Avec ma fille aînée, on avait commencé à échanger par mail, toujours à propos des complots. Mais un moment donné elle n'avait plus répondu. Quand je lui en avait reparlé, elle m'avait dit que c'était fatigant par mail. Pour ma part, ce qui était intéressant par écrit, c'est que j'avais le temps de réfléchir à ce qu'elle me disait. Je pouvais confronter ses affirmations avec d'autres, relire ses mails, analyser, faire mes propres recherches, réfléchir à ce que signifiait l'esprit critique, la crédulité, la limite entre les deux et des tas d'autres concepts.

Par la suite, nous avons repris ces échanges écrits, soit par mail, soit par whatsapp, au point que parfois je me suis sentie envahie, submergée, étouffée. D'un autre côté, j'ai beaucoup mieux pris conscience qu'à l'oral, je n'ai aucune place dans nos conversations. Si je veux en placer une, je dois m'imposer de force. Et ça, c'est pas mon tempérament. À l'écrit, forcément, quand je réponds, je ne suis pas interrompue. Et du coup, ça donne un véritable échange et non un monologue de sa part. C'est beaucoup plus riche pour moi. Pour elle, je ne sais pas.

Quand elle m'envoie des liens internet, ce sont généralement des vidéos. Il y en a qui énoncent des faits qui pourraient être vraisemblables. D'autres sont franchement farfelues. La plupart sont effrayantes et finissent pas m'angoisser. Parfois, je suis quasi happée dans ces films démoniaques. Et si tout ça était vrai ?! Au bout d'un temps, je reviens dans ma réalité quotidienne. Je lis des articles sur le fonctionnement des adeptes du complotisme. J'analyse comment ma fille "s'informe". Il me semble, bien qu'elle dise le contraire, qu'elle privilégie systématiquement ce qui est alternatif, parallèle, ce qu'on nous cache. Ça lui donne probablement l'impression très agréable de faire partie d'un cercle de personnes éveillées, par rapport à ceux qui ne croient pas à ces théories. Ou est-ce moi qui refuse de voir la vérité en face ? Peut-être, comme elle me l'a dit aujourd'hui, parce que c'est trop violent et que donc je me réfugie dans le déni ?

Ce matin, elle m'a encore tenue une demie heure au téléphone. Cinq minutes pour donner des nouvelles de sa santé et celle de Picolo et 25 minutes pour parler du grand complot mondial pédophile et sataniste, du complot de génocide des blancs en Afrique du Sud et de ne je ne sais plus trop quelle autre conspiration. Au bout d'une demie heure, j'ai arrêté la conversation en lui disant que je voudrais bien aussi faire autre chose. Après, je me suis dis que c'était bien beau d'écouter comme une touriste *, mais qu'un moment donné, ça fait du bien de rentrer chez soi.

Et voilà que l'après-midi, elle s'y met sur facebook. Je pense que maintenant elle se voit comme une lanceuse d'alerte. Elle avait publié une vidéo à la gloire de Trump. J'avais réagi négativement, tout comme une amie. C'était il y a 15 jours. Elle y répondait seulement aujourd'hui et malgré que j'avais ma dose, j'ai quand même voulu réagir. C'est surtout la formulation qui m'avait agacée. Je posais une question à laquelle elle répondait par une autre question. Je ne sais pas pourquoi, mais c'est un procédé qui m'agace profondément. Je lui ai dit. C'est exactement ce qu'avait fait Patricia. Je ne trouve pas que cela favorise le dialogue.

Au bout du compte, je pense que je vais devoir limiter mon écoute car à forte dose ça ne me fait pas du bien. Ni d'ailleurs à mon mari qui ce midi en avait ras la casquette qu'on parle constamment de ma fille et du complotisme. Il comprenait que j'aie besoin d'en parler, mais en même temps, il en avait marre, ce que je comprenais tout à fait. Il s'est radouci quand je lui ai dit que j'étais la seule personne qui écoutait ma fille et que c'était comme ça que j'essayais de remplir mon rôle de maman. Du coup, le dernier échange que j'ai eu avec elle sur facebook, je ne lui en ai pas parlé. Pas simple de naviguer dans tout ça !

* écouter l'autre non pas en juge, non pas avec des aprioris, mais comme un touriste. C'est-à-dire avec curiosité, avec intérêt pour ce qui est différent de ce qu'on connaît ou ce qu'on est soi-même.

 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail

Commentaires

Y’a un côté qui te fascine ds tout ça?

Écrit par : Chloé | 26/10/2020

Répondre à ce commentaire

Non, ça ne me fascine pas. Ça me rend perplexe ...

Écrit par : quantique | 27/10/2020

Est-ce que son père n’était pas net aussi?

Écrit par : Chloé | 27/10/2020

Son père menait un peu une double vie entre sa famille et ses amies de la nuit. D'ailleurs le lien avec son père n'est pas négligeable. J'y ai déjà pensé aussi. Il était aussi grande gueule, macho, en surpoids, etc. Tout comme son oncle (le frère de son père).

Écrit par : quantique | 28/10/2020

Si elle se perfectionne en anglais et en politique ca aura certainement pr effet de lui permettre de propager ses idées + largement et avec des arguments + bétons.
Picolo baigne là dedans, en + il a un père abandonneut et une mère peu recommandable, faudrait réagir au moins pr le sauver lui.

Écrit par : Chloé | 26/10/2020

Répondre à ce commentaire

Tu me dirais bien comment je devrais agir ?

Écrit par : quantique | 27/10/2020

Tu la bastonnes ! Mdr
Tu l’éclates contre le mur de son compte fb ! Ou contre le mur de ta cuisine

Écrit par : Chloé | 27/10/2020

Ben oui, j'y ai pensé, mais j'aimerais pas avoir du sang sur ma cuisine toute blanche ! Tu vois, c'est pas si facile de savoir ce qu'il faut faire ...

Écrit par : quantique | 28/10/2020

MAIS QUANTiiiiiiiiiKE ??? Où ai-je écrit que c’est FACILE??????
Je parle même que j’espère que tu es SOUTENUE car c’est une sacrée pression que tu vis en tant que maman et Grand maman!!!
T’es une PÉPITE !!! Tu me prends pr une Cruella ou quoi? Je sais évidemment que je c pas du tout facile ta situation et ta place.

Concernant les thèses complotistes, je dis que c de la merde même si je ne m’y suis pas penchée car par définition une thèse complotiste c pas recommandable donc je vais pas aller fouiner là-dedans. Ça n’a pr moi aucun intérêt et ni aucune attirance envers ça.

D’autre part je pense que ton mari devrait réagir déjà pr te seconder et ensuite pr t’appuyer face à ta fille et encore ensuite pr jouer le rôle du père et poser une sorte de frontière entre toi et fa fille pr montrer qu’elle ne peut pas tout se permettre. Et toi je penses que tu devrais continuer à être présente pr elle mais ne pas entrer ds son jeu/je car elle se croit toute puissante. Il faut casser son cercle vicieux.

Écrit par : Chloé | 28/10/2020

Mais Chloééééé, c'était de l'humour ! Je répondais à ta suggestion "Tu la bastonnes ! Mdr Tu l’éclates contre le mur de son compte fb ! Ou contre le mur de ta cuisine.":) J'aurais dû mettre un ;)

Écrit par : quantique | 29/10/2020

Ah ok

Écrit par : Chloé | 29/10/2020

Abandonneur

Écrit par : Chloé | 26/10/2020

Répondre à ce commentaire

Pas facile pour toi, en tant que maman qui s'inquiète. Elle a trouvé un sujet qui la passionne et sa passion devient dévorante. Peut être lui dire stop à un moment donné, lui dire que tu tentes de comprendre ce qui la fascine dans tous ces discours mais que tu n'y adhères pas et donc que tu ne souhaite pas que vos échanges ne soient que sur ces sujets, l'amener sur d'autres centres d'intérêt de tous les jours même s'ils semblent "simplistes", détourner son attention en fait... de temps en temps t'attarder sur son besoin de parler...mais pas trop, juste pour prendre la température et veiller au grain.
Elle t'entraine dans son délire sauf qu'elle y trouve son compte alors que toi ça t'angoisse.
Et puis, qui peut se targuer de détenir la Vérité ?
Une petite phrase entendue il y a peu et que tu pourrais peut être lui glisser à l'occasion :
"Les gens intelligents doutent de tout, alors que les cons ne doutent de rien"
On peut vite devenir très con quand on a des certitudes et qu'on s'y accrochent mordicus et que le dialogue devient une passe d'armes pour savoir qui aura le dernier mot et mettre l'autre ko. Le risque c'est qu'elle te dise que justement, elle, elle remet tout en question.
Ensuite, on a beau élevé ses enfants avec des valeurs, en devenant adultes ils se forgent leurs propres opinions, se forgent un caractère pas toujours très joli joli. J'ai une amie qui vit ça en ce moment avec ses 3 enfants qui se sont légués contre elle car elle voudrait divorcer et je lui dit, à chaque fois qu'elle me raconte comment ils s'en prenne à elle, que j'ai l'impression de voir une horde de hyènes. Elle ne les reconnaît pas, ne comprend pas et moi ils me hérissent le poil.
Courage à toi, patience, écoute, bienveillance, un coup de gueule de temps en temps et un peu de légèreté et de distance.
Bisous

Écrit par : PaoDora | 27/10/2020

Répondre à ce commentaire

Tu écrits : "Les gens intelligents doutent de tout, alors que les cons ne doutent de rien" Ça me fait sourire parce que justement aujourd'hui, elle m'envoie un lien vers une vidéo en me disant : "Si après ça tu ne doutes pas un tout petit peu, je crois que je vais arrêter de t'envoyer des infos." Je suis donc sûre qu'elle me retournerait la phrase que tu cites. Comme tu dis, elle a le sentiment de tout remettre en question, elle !
Sans doute lui dire stop un moment donné. Il va falloir car je le supporte de moins en moins. Et mon mari n'en peut plus non plus. Aujourd'hui, pour le préserver, je ne lui ai pas parlé des dernières péripéties. Je crois de toute façon que ça va se calmer naturellement vu qu'elle ne va pas me convaincre. Enfin je suppose ...
Bisous Pao

Écrit par : quantique | 27/10/2020

Je viens de voir tes répondes à Chloé sur ta note précédente...Tu appliques déjà ce que je te propose donc...ça fait doublon :-)

Écrit par : PaoDora | 27/10/2020

Répondre à ce commentaire

j'aime bien ce que dit PaoDora....J'ai une amie comme ta fille donc je te comprends !! sauf que moi, c'est pas ma fille et que durant les nombreuses fois où elle m'appelle au téléphone, je me mets sur mon ordi et je joue au solitaire....ce qu'elle me dit ne s'inscrit pas sur mon disque dur !! lol 2 heures d'écoute, où quelques hummmmm lui suffisent !
j'ai essayé de faire comme toi au début....de discuter, de remettre en cause, de lui envoyer des liens...rien n'y fait! pour mon état mental jouer au solitaire me fait beaucoup de bien !!
courage à toi ! car elle, c'est ta fille! et elle a un p'tit loup avec de grandes oreilles !! il lui faut un contrepoids à ce petit !!
bisous masqués !!

Écrit par : chaourcinette | 29/10/2020

Répondre à ce commentaire

Même si c'est ma fille, je ne pourrais pas l'écouter pendant 2 heures, même en faisant autre chose en même temps. Actuellement, après une demi heure, j'ai des démangeaisons. Mais comme tu dis, c'est ma fille, donc je l'écoute vraiment, mais un moment donné je mets fin à la communication, gentiment, sauf hier, comme tu peux le lire dans la note qui suit celle-ci. Je crois effectivement qu'argumenter ne sert à rien. Hier, elle m'a envoyé 6 vidéos qui prennent fait et cause pour Trump. J'ai répondu à 4 d'entre elles et au whatsapp dans lequel elle prétend que j'ai du parti pris. Pas de réaction à ce propos. Par contre, elle m'envoie ce soir une vidéo complotiste à laquelle je ne sais pas encore si je vais répondre. Et elle m'envoie aussi la célèbre phrase de Coluche : "Ce n'est pas parce qu'ils sont nombreux à avoir tort qu'ils ont tort." Je lui ai répondu : "C'est vrai, mais ce n'est pas non plus parce qu'ils sont peu nombreux à croire qu'ils ont raison, qu'ils ont vraiment raison. Maman ;)"

Écrit par : quantique | 29/10/2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire