Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/09/2019

Sauvetage

Ce matin, je me dirige à vélo vers la maison de retraite pour l'activité du jour. Juste avant d'arriver, un gros 4x4 est arrêté au milieu de la rue, alors qu'aucune voiture ne le précède. Je comprends rapidement ce qui se passe car le conducteur semble parler à un petit chien qui se trouve sur le trottoir et qui le regarde en hésitant. Le toutou s'est visiblement échappé car il traîne un morceau de laisse derrière lui. Je l'imagine apeuré et je crains qu'il ne panique. J'arrive avec mon vélo à droite de la voiture. Le conducteur se retourne l'air de dire "C'est votre chien ?" Je fais signe que non et dépose mon vélo contre une haie, au milieu du carrefour, prête pour une probable course poursuite. Au contraire, dès qu'il me voit et que je lui parle, le toutou traverse la rue devant le 4x4 et vient vers moi. Je me baisse calmement de peur de l'effrayer et qu'il ne se barre. Je ramasse sa laisse et le caresse. Il est tout mignon et content de faire ma connaissance. Malheureusement, la laisse m'échappe des mains, merde ! Mais le toutou reste près de moi. Je le soulève sans qu'il manifeste aucune inquiétude. Etant donné que je suis à vélo et qu'en plus je suis attendue, je demande à l'automobiliste s'il peut conduire le chien au bureau de police. Il me dit que oui, mais qu'il doit d'abord faire une livraison dans un magasin. Il reste dans sa voiture et m'invite à déposer la bébête sur le siège arrière, ce que je fais. Il ne manifeste aucune crainte et se met tranquillement à renifler les sièges. Je referme la porte et je fais un signe de remerciement à tous les conducteurs des véhicules qui formaient déjà une file et voyant probablement ce qui se passait ne manifestaient aucun signe d'impatience. En y repensant, je trouve ça génial !

À la maison de retraite, je me rends compte qu'il reste 1/4 d'heure avant le départ pour l'activité. Je me souviens soudain avoir parlé un jour avec une dame qui promenait 2 chiens à ce carrefour. Un berger malinois et un petit rikiki du genre que je venais d'attraper. Elle m'avait montré l'immeuble où elle habitait. Je ressors en courant et entre dans la dentisterie, au rez-de-chaussée dudit immeuble. La secrétaire ne connaît pas les gens du voisinage. Par contre, une cliente voit de qui je parle. Elle me dit cependant que ça ne peut être elle car elle vient de la croiser il y a 5 minutes et elle avait ses deux chiens en laisse. Elle rajoute qu'il y a un café plus loin d'où un petit chien s'échappe de temps en temps. Je cours vers l'endroit. Je sonne. Pas de réponse.

En revenant, j'entends une personne à sa fenêtre du 2ème étage, parler au téléphone. Mon instinct me suggère d'écouter la conversation. Je n'écoute pas aux portes je vous rassure. Je n'écoute qu'aux fenêtres ouvertes ! Lol ! C'était bien ça. Une dame d'un certain âge explique à quelqu'un comment son chien lui a échappé. Je l'appelle et lui dit que j'ai récupéré son chien et qu'il a été conduit au bureau de police.

Je retourne vers la maison de retraite en me demandant si tout compte fait le gars qui a emmené le chien n'est pas toujours en train de faire sa livraison au bout de la rue. Je ne vois pas sa voiture, il est donc parti. Contre toute attente, tout à coup, voilà qu'il se trouve là, debout non loin de moi, à regarder ses papiers. Il avait probablement garé son 4x4 sur le parking, derrière le magasin. Je l'interpelle : "Vous êtes toujours là ? J'ai retrouvé la propriétaire du chien." Je lui montre la fenêtre où la dame est toujours au téléphone. Je fais signe à cette dernière et lui montre le monsieur. "C'est lui a votre chien." Du coup, elle met fin à sa conversation, descend et accourt vers nous comme elle peut. Le gars semble épaté : "Comment vous avez fait pour la trouver ?" Je lui explique (en bref vu que j'étais pressée) que je l'ai entendue par hasard à sa fenêtre." Il semble ne pas en revenir. "Et bien, on a fait notre bonne action aujourd'hui, hein ?"  Effectivement ! ... Et je suis arrivée pile à l'heure à la maison de retraite !

En y repensant, c'est déjà dans cette rue que j'avais attrapé un chien. Ce sauvetage-là avait été bien plus sportif ! Très méfiant, l'animal me fuyait. Je l'avais dirigé avec l'aide d'un passant venant en sens inverse, vers l'entrée ouverte d'un magasin. Faute d'autre échappatoire, il y était entré. Et quand je l'avais acculé, il avait essayé de me mordre. J'avais dû demander des gants de travail pour l'attraper. Ensuite, complètement paniqué, il m'avait chié dessus ! Et vous savez quoi ? Le magasin en question, c'est le même que celui où le gars d'aujourd'hui devait faire sa livraison !

C'est vraiment interpellant car 2 autres histoires de chiens perdus sont arrivées à ce même endroit. Une dame tenant une laisse à la main cherchait partout son chien. Mais je ne l'avais pas vu et je n'ai jamais su si elle l'avait retrouvé. Une autre fois, j'ai suivi un tout jeune amstaff gambadant dans cette même rue. Il n'avait pas peur, mais n'était pas intéressé par des câlins de ma part, trop content de profiter de sa liberté ! Il était entré dans une cour d'école vide où je l'ai suivi. Il s'était retrouvé dans une sorte de terrain vague clôturé dont le portillon était ouvert. Je l'ai refermé derrière lui. Ensuite j'ai appelé quelqu'un de l'école qui a téléphoné à je ne sais qui pour s'occuper du chien.

Ben voilà, tout est bien qui finit bien !

Commentaires

Oh punaise, quand tu évoques toutes tes aventures de chiens perdus, ça a toujours été l’une de mes pires craintes : de perdre Blue. A chaque fois que j’imaginais cette possibilité, ça me mettait trop en stress. C très stressant cette responsabilité d’un être dépendant de nous.
En tout cas, déjà franchement ça m’émeut comme tu t’investis. Heureusement il y a des gens comme toi.
Moi j’avais tel la SPA pr un chien que je n’ai pas réussi à approcher et qui a fui sur la route. Mais tu parles, ils m’ont redirigee vers la fourrière.
Ensuite il y a eu beaucoup de chanceS ds tte cette histoire-là : solidarité. Et grâce à ta perspicacité et ton instinct et tes déductions et initiatives. Il a eu de la chance de te croiser sur sa route!
Oui ! Une bonne et BELLE action!

Écrit par : Chloé | 14/09/2019

Répondre à ce commentaire

Pour moi aussi c'est un stress que l'un de mes chiens se retrouve lâché dans la nature. Plus Laly que Mika parce qu'une fois "libre", elle ne m'écoutera pas et se mettra en danger. Mika, sa laisse a lâché une fois, mais elle m'a suivie quand je l'ai appelée. Il y a malheureusement aussi des chiens que je n'ai pas pu sauver. L'un d'eux, un berger blanc, que je n'ai pas osé approcher parce qu'il était pétrifié contre le garde-fou central d'une autoroute. Je risquais de me mettre en danger ainsi que les voitures si jamais j'effrayais le chien et qu'il réagisse brusquement en traversant la route. J'ai téléphoné à la police. Un autre, un berger également, et aussi au bord d'une autoroute se baladait de gauche à droite. Mon mari n'a pas voulu s'arrêter parce que c'était dangereux pensait-il. Un troisième, genre chitsu, dans mon village, qui ne se laissait pas approcher non plus. J'ai aussi appelé la police. Ils m'ont dit qu'ils enverraient une patrouille. Je ne sais pas ce qu'ils sont devenus ... Oui, dans cette histoire-ci, j'ai eu de la chance et lui aussi. Ça m'a fait un bien fou cette "aventure" et cette solidarité dont tu parles !

Écrit par : quantique | 14/09/2019

ben dis donc , t’en croises des chiens égarés!
Par contre, si ce petit chien s’échappe souvent, il est temps que cette femme prenne ses RESPONSABILITÉS ! C pas sérieux ça.

Écrit par : Chloé | 14/09/2019

Répondre à ce commentaire

Ce que je raconte, c'est sur une longue période de vie (j'ai de la bouteille hein !). Et le chien qui s'échappait de temps en temps ce n'est pas celui que j'ai récupéré, c'était celui du café, plus loin dans la même rue. Celui-ci avait la laisse comme coupée net.

Écrit par : quantique | 14/09/2019

Ah oki.

Écrit par : Chloé | 15/09/2019

Répondre à ce commentaire

Une Podenca échappée quel drame ce n’est pas du tout la même chose qu’un autre chien ... J’aime de plus en plus les Podencos j’en rêve la nuit le jour ... Est-ce de ta faute probablement... Lol ...

Écrit par : Daisy | 26/09/2019

Répondre à ce commentaire

Mais il ne s'agissait pas d'une podenca échappée. C'était un petit "zinneke" comme on dit à Bruxelles. Très mignon ! Ma podenca à moi, elle s'est enfuie 2 fois. J'ai sué des gouttes pour la récupérer sans dégâts. J'espère que ça n'arrivera plus car c'est hyper stressant. Ben tu fais de jolis rêves alors ! :)

Écrit par : quantique | 29/09/2019

Répondre à ce commentaire

Oui , mais pour le reste toujours des cauchemars....

Écrit par : Daisy | 11/10/2019

Répondre à ce commentaire

Ah bon ? Ce n'est pas ma faute quand même ça ? ;)

Écrit par : quantique | 11/10/2019

Non ce n’est pas ta faute ♥️ Pour ta Podenca je m’en souviens... Maintenant ma fille regarde aussi les Podencos sur le net , lol Bisous

Écrit par : Daisy | 18/10/2019

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire