Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

03/09/2017

La poussière

Au début, quand je parlais de mes compulsions à ma psy, j'utilisais le mot TOC. Elle non. Un jour, elle m'a dit "ce que vous appelez votre TOC". C'est vrai qu'on aime bien donner un nom au choses. Les classer. Les ranger dans des cases. Dans un sens, ça déculpabilise. J'ai un TOC. C'est un peu comme une maladie. On n'est pas responsable d'attraper un rhume n'est-ce pas ? D'un autre côté, est-ce que cela ne risque pas d'enfermer ? De limiter ? De rigidifier les concepts ?

Je crois que les choses sont bien plus complexes, mouvantes et imbriquées que ça. Si la poussière laissée dans un coin derrière le balai ne fait pas partie de mon TOC d'accumulation, c'est donc inexcusable ? Est-ce qu'un TOC est circonscrit sans interférence avec d'autres aspects de ma psychologie ? Ne puis-je, en-dehors de ce TOC connu et reconnu, avoir d'autres difficultés ? Des difficultés secondaires, plus ou moins liées, qui peut-être n'ont pas de nom ?

Ceci dit, objectivement, je ne considère pas que de laisser la poussière dans un coin soit un problème. Qui aurait édicté la règle qu'il faut ramasser immédiatement ? À partir de combien de minutes de différé, combien d'heures, combien de jours est-ce "mal" ? Celui qui fait une fixation sur ce genre de choses est peut-être un peu maniaque, non ?  Mais je sais que socialement, la maniaquerie de la propreté est considérée comme une qualité, alors qu'il peut s'agir, dans les cas aigus, d'un processus pathologique dont le sommet est un TOC (se laver les mains au point de les blesser, nettoyer chaque jour chaque recoin, obsession des bactéries, etc). C'est un peu comme les gens qui se déclarent perfectionnistes. Ils en tirent une certaine fierté, même si ça les fait souffrir et qu'il s'agit en fait d'une forme de névrose ou de son début. La perfection n'existe pas. Dans aucun domaine.

Que l'on ne comprenne pas mon mécanisme de fonctionnement ne me surprend pas. Je ne pensais pourtant pas être jugée pour cette anecdote, ici, sur cette plateforme. Or, je constate que je le suis. Je ne crois pas que j'en raconterai d'autres. Pour ma part, je m'autorise à ne pas me juger. À ne plus le faire, devrais-je dire. En tout cas, j'essaie. En thérapie, je découvre que je résiste à tous les "il faut" que la société impose. Même aux '"il faut" ou "il faudrait" que je crois devoir m'infliger à moi-même. C'est dire ! Je ne suis pas sortie de l'auberge. C'est ma façon à moi d'être bizarre.

En fait, c'était assez intéressant de vivre ces échanges. Un peu douloureux quand même. Dans un premier temps, j'ai pensé abréger. Mais cette mise au point avec moi-même ne me semble pas inutile.

Commentaires

Tu as raison de ne pas te juger, pour ma part j'ai souvent fait exactement la même chose : balayer et laisser la poussière "en attente". Et je déteste l'aspi pour exactement les mêmes raisons : c'est lourd et encombrant, c'est bruyant aussi.
Alors moi, franchement, ça ne me choque pas. Et par ailleurs, je n'ai pas de TOC clairement identifié, alors, je ne peux relier ça à rien d'autre qu'à la flemme de terminer, comme plein d'autres choses chez moi : j'ai l'énergie ou le courage pour le plus gros, mais pas pour la finition en somme :D

Écrit par : nots | 03/09/2017

Répondre à ce commentaire

Moi non plus, je ne peux pas affirmer que c'est lié à mon TOC, mais je pense quand même que c'est lié à quelque chose de profond. Je suis en recherche en thérapie car franchement, s'il n'y avait que ça, ce serait de la gnognotte, mais il y a plein d'autres choses ... Merci pour ce partage !

Écrit par : quantique | 04/09/2017

Bienvenue au club du balai avec sa poussière dans un coin!!! j'ai le même "toc" que toi!!! et ça ne me gène pas! LOL

Écrit par : manoudanslaforet | 04/09/2017

Répondre à ce commentaire

Tiens, Manoudanslaforêt ! Je me souviens de toi sur psychologie.com ! Merci de me souhaiter la bienvenue dans ton club ! Je parie qu'il y a du monde là-bas ! :)

Écrit par : quantique | 04/09/2017

En fait je me retrouve assez bien en toi: je sais que je ne suis pas parfaite, et je sais que les autres ne sont pas parfaits non plus, mais... au moins, je ne les juge pas et ne leur demande pas d'être parfaits. Et j'aime bien qu'on ne me juge pas non plus!

Mais en fait, quand je dis que je ne les juge pas, je ne suis pas tout à fait honnête, car parfois j'ai un jugement, mais en général j'essaie de ne pas le montrer, et je me force à accepter certaines actions ou certains points de vue en me disant que ces gens ont peut-être un autre vécu que moi...

Biz,
lulu

Écrit par : lulu | 04/09/2017

Répondre à ce commentaire

Oui, moi aussi je juge parfois. Mais je fais l'effort, comme toi, de faire taire ma logique à moi. En ce qui concerne le jugement des autres sur nous-même, c'est vrai que c'est désagréable, mais je pense que c'est à nous de ne pas nous laisser miner le moral par cela. On nous juge, ben oui, et alors ?

Écrit par : quantique | 04/09/2017

Moi ma question, certainement que tu vas prendre comme un jugement mais ça c pas mon problème c le tient, c TOI qui te sens jugée, c'est : à quoi ça sert de balayer si tu ne ramasses pas la poussière que tu as balayée? C incohérent à mon sens. J'ai le droit de dire cela non?
Et dire "si ça te gêne fais le", je me permets de dire que c'est assez énorme comme réplique. C mon avis. Ça me choque, je le dis.
Laisser la poussière sous le balais 1 h ou 3 jours.. c aussi à mon sens de la provocation. Sauf si tu vis toute seule ça change la donne : laisse la poussière 10 ans on s'en fout. Moi je donne mon avis comme si j'étais ton mari et je le comprends donc.
Après tu confonds et melanges bcp de choses je trouve : avec le perfectionnisme, la maniaquerie... je ne vois pas le rapport, je parle d'un fait et d'une attitude bien précise et toi tu utilises des mots pour opposer le fait de laisser la poussière.
Si on peut pas donner un avis alors pkoi raconter ce fait? Tu te doutes bien que ça va faire réagir car c pas une anecdote anodine.

Écrit par : Chloé | 04/09/2017

Répondre à ce commentaire

Je me confesse: quand je ne "finis pas", c'est par flemme ou "c'est pas grave" car il y a mieux à faire ailleurs. Pire,je ne "commence pas" (pour les raisons sus-dites). Ce n'est pas bien mais, je pense qu'il y a erreur de programmation au départ. C' est idiot mais il manque le code.!! Il manque la fameuse motivation qui pour d' autres est une discipline acquise :)

Écrit par : Nina | 04/09/2017

Répondre à ce commentaire

Tu dis "ce n'est pas bien", mais est-ce "mal" ? Pour qui ? Tu as raison quant à la motivation. Parfois la motivation est la peur du jugement. Que diront "les gens" si mes vitres ne sont plus nettoyées depuis longtemps ? Ou si quelqu'un venait et que ma vaisselle sale traine dans l'évier ? D'autres sont motivés par le stress que leur provoque le désordre ou la saleté. Il faut que tout soit net pour qu'ils se sentent bien. Chez moi, ce genre de motivation n'est pas suffisante pour me faire bouger.

Écrit par : quantique | 04/09/2017

BON QUANTIKE ! je me sens visée par ton désappointement!
ça m'embête, même si je ne suis quand même pas responsable de ton sentiment d'ê jugée, moi je me mettais à la place de celui qui voit la poussière ss le balai ! c aussi con que ça !
je voulais faire une tite sieste, mais ça m'a turlupinée, j'arrivais pas à bien me reposer le cerveau à cause de cette histoire, car ça va un peu loin.
Heureusement y'en a plein qui te soutiennent ds les comms et qui ont le même réflexe de laisser la poussière, donc FAIS PAS ATTENTION A MON AVIS, car ce n'est QUE mon avis. Bisous.

Écrit par : Chloe | 04/09/2017

Répondre à ce commentaire

C'est marrant. Moi j'étais en train de mettre une lasure sur la nouvelle maisonnettes de mes cocottes et je n'ai pas arrêté de penser à notre discussion. Oui, c'est vrai, je me suis sentie jugée. Ça avait l'air tellement incompréhensible, inacceptable et grave à tes yeux ! Je ne demandais pas un accord. J'aurais voulu être comprise, c'est tout. C'est vrai aussi que les autres commentaires m'ont fait sentir moins mal. Mais c'est une bonne expérience car ce que j'aimerais c'est de ne pas être atteinte ainsi par des remarques-questions-affirmations, qu'elles soient jugeantes ou non. Même si je suis seule à voir les choses de cette façon... Merci pour ce commentaire qui me fait du bien. Est-ce que tu attends une réponse à ton commentaire précédent ? Parce que si j'y réponds, je crois que c'est reparti pour un tout. Il vaut peut-être mieux pas ... Bisous.

Écrit par : quantique | 04/09/2017

oui ça serait reparti pour un tour et ça sert à rien. je l'ai écrit avant ma tentative de sieste.
Je réagis comme celui qui vivrait avec toi, je comprends donc ton mari car je me mets à sa place et voilà y'aurait des crises conjugales entre nous si j'étais lui lol.. mais franchement qu'est ce que ça peut te faire si je ne comprends pas ? ceci dit je pense que tu auras tjrs des réactions comme les miennes, par exemple, car quand tu racontes un truc "particulier" il y aura forcément des avis contraires ou des étonnements.. j'ai été étonnée moi-même que tu sois si affectée par ma réaction sur ce sujet. J'ai réagi librement, comme tu as écrit librement ta note. Je pensais que c'était "ouvert" pour donner son avis. Enfin l'essentiel c que toi tu sois bien avec toi-même sur ce sujet notamment; et qu'avec ton mari il y ait des concessions de part et d'autre pour vivre correctement ensemble avec chacun ses "particularités humaines" .
Heu j'espère que j'ai pas ravivé le sujet avec ce comm..
PS : y'a des cocottes près de chez moi, elle sont bien 5, dans un jardin clôturé agréable, je pense à toi et aux tiennes dès que je passe devant.

Écrit par : Chloe | 04/09/2017

Donc, toi et moi, on ne va pas se marier hein ? lol ! Ce que ça peut me faire que tu ne comprennes pas ? Non, en fait, ce n'est pas grave. C'est la vivacité de ton intervention. "je te foutrais des baffes" etc. Malgré que je te connaisse, tu m'as donné l'impression que je faisais un truc vraiment invraisemblable, incompréhensible, vraiment maaaal ! Cela m'a culpabilisée parce que sans doute je suis fragile dans le domaine de la culpabilisation. Ma psy me dit que j'attrape tout ce qui passe pour me sentir coupable. :/
P.S : je ferai une photo quand mon nouveau poulailler sera monté.

Écrit par : quantique | 04/09/2017

ça a soulevé de la poussière ta note !! lol je ne reviens pas dessus je t'ai donné mon point de vue !
l'homme est parti 3 jours et n'a pas pressé d'agrumes ! c'est moi qui l'ai fait et qui ai rincé mon presse citron illico presto...quel bonheur !! (je fais un peu de provoc là !!)
n'empêche que ce matin rebelote ! rentré, c'est lui qui s'y est collé au jus, et 2h après j'ai pensé à toi lorsque j'ai vu tous les pépins et la pulpe collé à l'engin !!
j'ai fais ma p'tite vaisselle et j'ai laissé le truc sur l'évier...! ce soir, il y est encore....ma foi, ce n'est plus un problème pour moi depuis longtemps mais ta note m'y a fait repenser...
et je me suis dis que parfois, ce qui est pour nous une évidence ne l'est pas pour d'autres....et que ce n'est pas grave et qu'on peut vivre sans répéter toujours la même chose et faire suer l'autre !!
bises !!

Écrit par : chaourcinette | 04/09/2017

Répondre à ce commentaire

En effet, de la poussière inattendue. Des commentatrices nouvelles même. La poussière a dû les inspirer (pas aspirer hein !) Tu dis une grande vérité : ce qui est une évidence pour l'un ne l'est pas forcément pour l'autre. Bises Chaourcinette.

Écrit par : quantique | 04/09/2017

J'ai lu les com' en diagonale, mais c'est vrai que ta "culpabilisation" à la réaction de Chloé est à travailler, car en effet, moi je m'en tape complètement qu'on me dise que ça ne se fait pas !
C'est chez toi, tu fais ce que tu veux, non ? Il ne sera pas écrit sur ta tombe " balayait avec beaucoup d'application", alors ?
Demande à ton mari de te payer quelque chose chaque fois que tu finis de ramasser la poussière pour voir...:D

Écrit par : nots | 04/09/2017

Répondre à ce commentaire

Mais j'y travaille, j'y travaille, t'inquiète. Hum, l'idée d'un petit cadeau chaque fois que j'ai ramassé la poussière me plaît assez ! Un massage de pieds plutôt, car les cadeaux, je me les fais moi-même.
P.S. Chloé a bien dit que si j'étais seule, on s'en ficherait de ma poussière. Mais je suis en couple ! Enfin ça, c'est l'avis de Chloé, on ne va pas en rediscuter ... ;)

Écrit par : quantique | 04/09/2017

Je viens de passer l'aspi, je confirme que C'EST D'UN CHIANT !
J'ai trop transpiré (sans rire).
Pour ce qui est de dire que je t'aurais "mis UNE BAFFE", sache que je parle souvent comme ça : langage vulgaire et cash, je pensais que tu ne te formaliserais pas là-dessus car ... TU ME CONNAIS !

Écrit par : Chloe | 06/09/2017

Je ne me suis pas formalisée quant au "style", mais quant à la violence. Mais ne te tracasse pas pour moi hein ! J'apprécie que tu t'efforces de mettre du baume sur mes plaies. :) "Plaies" est un peu exagéré bien sûr. J'ai été touchée, mais ça n'a pas été inutile car, comme l'a dit nots, il y a à creuser à propos de cette sensibilité que j'ai.

Écrit par : quantique | 06/09/2017

Bonsoir et " BON ET HEUREUX ANNIVERSAIRE " en retard, j'y avais pourtant pensé bisous

Écrit par : Farfadette | 14/09/2017

Répondre à ce commentaire

Mince alors ! Une revenante ! Merci ! Comment vas-tu ? Bisous !

Écrit par : quantique | 15/09/2017

Et toi comment vas-tu ? Je te lis même si je suis silencieuse ... j'espère que les deux demoiselles vont bien , ici un petit nouveau même race que la petite est venu compléter la petite famille il a 6 ans et a été abandonné, un vrai petit diable cleptomane mais tellement attendrissant gentil ... bisous

Écrit par : Farfadette | 18/09/2017

Répondre à ce commentaire

Je vais bien, merci. Et les 2 demoiselles aussi. Ah bon, tu as adopté un petit nouveau ? Il s'entend bien avec la petite ? Il s'appelle comment ?

Écrit par : quantique | 19/09/2017

Je suis contente de savoir que tu vas bien ainsi que les deux demoiselles ... Le petit nouveau Milo 6 ans donc c'est la petite qui l'a choisi mais malgré cela il y a des tensions jalousies et autres ... C'est un petit canaillou cleptomane , gourmand enfin il faut dire qu'il n'était pas bien nourri il était si maigre et il a également été battu cela se voit triste , très triste ... il est aussi très curieux , dans la rue il hurle à plein poumons attaque les gens , on ne s'ennuie pas et si les gens rouspètent forcément je m'énerve sur eux ... je rêve d'adopter un Podenco même un plus âgé mais avec la santé et les deux " fauves " ... Je pense que tu n'es pas au courant et bien non comment le serais-tu... La personne qui me faisait mes injections , il s'est donné la mort j'étais devenue amie avec lui suis très triste, un être humain exceptionnel. Je l'ai dit à Danièle en MP , et elle m'a pas mal éclairé question santé elle connaît beaucoup de choses sur la NP . Ma fille fréquente quelqu'un , voici quelques nouvelles... bisous

Écrit par : Farfadette | 20/09/2017

Répondre à ce commentaire

Et bien il y a du changement chez toi ! Des bonnes et des mauvaises nouvelles, malheureusement. Chez moi rien de bien neuf. J'écris moins sur mon blog depuis que je suis en thérapie. Je parle tellement là-bas que je ne suis plus inspirée pour écrire ici. Je suppose que c'est normal. Bisous.

Écrit par : quantique | 21/09/2017

Quantike, toi qui t'y connais, ça symbolise quoi quand on rêve de CHAUSSURES ? (+ précisément de BASKETS)

Écrit par : Chloé | 22/09/2017

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire