Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

25/01/2021

Les complots du dimanche

Ma fille nous avait invités à venir manger dimanche à l'occasion de son anniversaire. Comme par la suite, au téléphone, elle semblait sans énergie, j'ai proposé de partager simplement un gâteau, ce qui l'arrangeait bien.

Elle semblait de bonne humeur et l'ambiance était bonne. La veille, elle avait été invitée par mon autre fille (qui appréhendait certains sujets de conversation). Mais tout s'était très bien passé. Elles avaient rigolé, chanté et même dansé. Elle n'avait que peu abordé les thèmes sensibles du moment. Mais le peu qu'elle en a dit est quand même interpellant ! Elle a déclaré qu'Angela Merkel avait démissionné et comme sa sœur disait ne pas en avoir entendu parler aux infos, elle s'est étonnée : "Ah bon ? Ils n'en ont pas parlé ?" (sous-entendu aux médias "classiques".) Elle a aussi expliqué que les grilles installées autour du Capitole après l'invasion du 6 janvier n'étaient en fait pas destinées à prévenir une nouvelle pénétration par la force, mais qu'elles allaient servir à empêcher l'évasion des prisonniers qui y seront enfermés dans le futur. Je suppose qu'elle parle des "corrompus pédo-satanistes & co" qui sont tous sur le point d'être arrêtés. Et aussi que Trump prévoit de construire un nouveau Capitole pour rendre le pouvoir au peuple. (?!) Bref, vous voyez le genre !

Je m'étais un peu préparée à réagir à ce genre de discours, mais avec nous, elle n'en a rien dit. Par contre, elle s'est étendue sur les aberrations du vaccin anti-covid. Je n'avais pas toutes les données en tête pour contre-argumenter. De toute façon, comme d'habitude, elle ne demandait aucun avis. Elle monologuait. J'ai tout au plus apporté quelques nuances qu'elle a accueillies par une moue. Il n'y a pas eu de réelle controverse. Je n'avais donc pas de point de départ pour expliquer à Picolo, comme je l'avais prévu, qu'il n'était pas obligé de prendre parti. Qu'il pourrait décider plus tard de ce qui lui semblait vrai, quand il serait capable de s'informer par lui-même.

Un moment donné, il fallait que je sorte les chiens. Mon mari et Picolo m'ont accompagné. Ma fille n'a pas voulu. Du coup, j'aurais eu l'occasion de parler à Picolo en aparté. Je n'ai pas pu. J'imaginais qu'il répèterait mes paroles à sa mère et qu'elle y verrait une sorte de complot contre elle. En tout cas une contre-influence à son insu. Je préférais en parler en sa présence.

Quand je discutais le matin avec ma fille cadette, on cherchait ce qu'on pouvait faire pour aider l'ainée. Tout à coup, elle a dit qu'elle avait l'impression qu'on était en train de comploter. Décidément, on n'en sort pas des complots ! J'ai quand même précisé que les complots pouvaient être positifs !

What do you want to do ?
New mailMa fille nous avait invité à manger pour son anniversaire. Mais finalement j'ai proposé qu'on partage simplement un gâteau.
What do you want to do ?
New mail
Je suis contente du fait qu'elle ait décidé de prendre les anti-dépresseurs que la psychiatre lui a prescrit. Même si c'est à contre-cœur. Pourtant, elle l'avait pris quand elle était enceinte et ça lui avait fait du bien. Elle prétend avoir cette fois des sensations désagréables. Je suis par contre inquiète qu'elle ait maintenant l'impression que cette femme ne pourra pas l'aider. Impression accentuée par sa visite chez le médecin-conseil qui lui suggérait d'aller plutôt voir quelqu'un du côté des thérapies alternatives, micro-kiné ou autre. Elle pense ne pas continuer les rendez-vous hebdomadaires chez la psychiatre. Elle avait pourtant pris cette décision elle-même. Heureusement, si je puis dire, elle a besoin d'un vrai médecin pour lui délivrer une attestation pour son boulot. Elle devra donc la voir au moins une fois par mois. C'est peu, mais c'est mieux que rien.
 
Quand nous étions prêts à partir, debout, habillés, nos affaires à la main, les chiens en laisse, elle a commencé à raconter que Picolo avait posé des questions à propos de la présidence aux Etats-Unis. Elle dit lui avoir expliqué comment ça fonctionnait, les mandats de 2 X 4 ans et tout ça. Elle était toute fière de nous déclarer que la conversation avait duré 3 heures, tant Picolo avait montré de l'intérêt. Elle n'a pas donné plus de détails quant aux explications qu'elle lui a données, mais étant donné qu'elle lui a conseillé de n'en parler à personne, j'imagine que ce n'était pas une simple séance de culture générale, mais plutôt ce qu'il faut bien appeler de l'endoctrinement. J'étais un peu abasourdie et prise de court. Je n'ai pas su quoi dire ...
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail

22/01/2021

Est-ce du délire ?

J'étais contente que ma fille décide de suivre une vraie thérapie. Pas seulement une séance destinée à obtenir un certificat médical. J'étais rassurée aussi qu'elle accepte de prendre des anti-dépresseurs. La psychiatre lui a apparemment donné les arguments qui l'ont convaincue. Mais voilà que j'apprends par le biais de mon autre fille, qu'elle ne les avait pas encore pris et qu'elle semblait être réticente. Les deux sœurs ont discuté et ma fille ainée a promis qu'elle les prendrait. Je m'inquiète quand même. Que va-t-elle faire ?

Depuis plus d'une semaine, je réfléchis à l'attitude que je pourrais avoir à son égard. Surtout quand nous irons la voir dimanche. Ne pas la braquer. Ne pas être intrusive. Ne pas se montrer - et donc ne pas être - critique ou jugeante. Montrer de l'empathie. De l'amour. De la bienveillance. Mais malgré tout aussi rester vraie ...

Pour ne pas la blesser, je me suis abstenue de lui montrer ma joie et mon soulagement que Biden soit définitivement investi. Je me suis même retenue d'en parler sur facebook comme je l'avais fait quand il avait été élu. À l'époque, elle était intervenue pour dire qu'il fallait attendre la fin des recours. Car elle est bien sûr persuadée que l'élection a été volée à Trump. L'ironie du sort est que l'investiture avait lieu le jour de l'anniversaire de ma fille. Elle n'en a pas parlé non plus quand je lui ai téléphoné pour lui souhaiter un bon anniversaire.

Elle avait transgressé plusieurs fois mon interdiction de me parler de Trump et des complots divers qui tous se rejoignent, dit-elle. Avant qu'elle ne le fasse, j'avais déjà remis en cause mon attitude que j'avais fini par trouver rigide, suite à divers articles lus au sujet des complotistes et notamment quand l'un d'eux fait partie de vos proches. Je n'ai donc plus l'intention de la brider complètement. Je ne vais pas non plus objecter pied à pied comme je l'avais fait au début. En fait, je vais me laisser guider par mon instinct du moment.

Pour en venir au mot "délire" utilisé par Nots, que je remercie par ailleurs de ses commentaires enrichissants, voici ce que j'en pense (pour le moment).

On peut dire que ma fille délire, dans le sens qu'elle raconte des énormités. Mais d'un point de vue psychiatrique, elle ne délire pas, selon moi. En effet, ses "délires" n'émanent pas d'elle, mais de ce qu'elle lit sur internet. Elle répète les délires des autres, ce qui n'est ni rationnel, ni sain, j'en conviens. L'exemple que donne Nots (la femme qui raconte que le maire a tiré au bazooka dans sa fenêtre) montre bien que le fait est faux et a été créé dans son esprit à elle. Ce n'est pas le cas pour ma fille. Nots, si tu me lis, tu me dira si mon raisonnement est exact.

Ceci dit, je n'exclus évidemment pas un problème réel de santé mentale. Une forme de paranoïa notamment. Des comportements bipolaires aussi. Et une sérieuse dépression !

What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail

11/01/2021

Le complot pédo-sataniste mondial

Hier soir, ma fille me téléphone toute excitée : "Voilà, je te téléphone pour t'avertir que ça y est, c'est parti, ça va péter !"  Je lui réponds que je m'en doute, croyant qu'elle me parle des menaces proférées par les pro-Trump de revenir armés après leur marche sur le Capitole. "Non, non, c'est pas ça. "Ils" sont en train d'arrêter le pape. On croyait que ça venait de Chine (le grand complot mondial), mais en fait, "ils" ont découvert qu'à l'origine c'était le pape. Qui aurait cru ça, il avait pourtant l'air bien ce pape. Macron aussi va tomber. Et quelqu'un aux Pays-Bas, je ne sais plus son nom. En Belgique, je n'ai rien entendu. Mais aux Etats-Unis, il y en a plein : John Travolta, Brad Pitt, Madona ... Hillary Clinton est déjà aux arrêts. Elle porte un bracelet électronique. Et Obama aussi. On l'a vu sur une vidéo, dans une barque avec Michelle."

Je suis sidérée par tout ce qu'elle me balance, sans préambule. Je sens mon cœur battre fort dans ma poitrine. J'ai l'impression qu'elle m'annonce une guerre mondiale. Mais petit à petit je reprends mes esprits : "Comment ça, Obama porte un bracelet électronique ? Et il se promène en barque à l'air libre ? Elle me donne une vague explication dont j'ai oublié le contenu. Elle continue : "Et toutes les vidéos qui diffusent ces informations sont supprimées, les unes après les autres." (sous-entendu par les corrompus qui ne veulent pas que ça se sache.)

Moi : "Mais qui est-ce qui arrête tous ces gens ?"
Elle : "Ceux qui s'organisent pour combattre toute cette corruption, tout ce réseau pédo-sataniste qui torture des enfants et prennent leur sang pour rester jeune."

Comme chacun sait, tous les gouvernements sont impliqués, tous les médias aussi, les hôpitaux, les milliardaires, etc. Ça, c'est ce que disent les complotistes et qu'elle répète.

Moi : "Et bien, il en faudra des prisons pour tout ce monde !"
Elle : "Justement, c'est pour ça que Trump n'a pas voulu fermer Guantanamo. Il avait prévu d'y emprisonner tous ces gens."
Moi : "Ah ?!"
Elle : "Tu sais, au début, j'y croyais de façon instinctive (aux complots). Et j'avais dit que je ne me laisserais plus jamais manipuler par qui que ce soit (comme elle l'avait fait avec le père de son fils). Tu m'avais répondu que ça, je ne pouvais pas en être sûre. Ça m'a fait douter de moi. Mais maintenant, avec tout ce que j'ai appris, tous les recoupements que j'ai faits, tout ce qui se confirme, je suis absolument sûre de moi. Et je sais que je ne suis pas folle."
Moi : "Et si rien ne se passe ?"
Elle : "Alors, je devrai travailler sur moi pour comprendre la raison pour laquelle je me suis laissé manipuler."
Moi : "Mais il se pourrait qu' "ils" ne soient pas assez bien préparés et qu'ils ne réussissent pas ? Ils pourraient faire une nouvelle tentative plus tard ?"
Elle : "Non, non, c'est maintenant ou jamais. On ne réalise ce genre de chose qu'une seule fois."(Je ne comprends pas la logique, mais bon.)
Moi : "Ah bon ? Et comment s'appelle ce groupe de personnes ?"
Elle : "Ils n'ont pas vraiment de nom. On parle de l'alliance ou des white heads" 
Moi : "En tout cas, tu as l'air d'être en forme en ce moment !"
Elle : "C'est vrai que j'ai eu une bonne journée. Il y avait du soleil et ça m'a fait du bien. Mais c'est surtout toute cette effervescence qui me donne de l'énergie. Quand tout le monde sera arrêté, on va avoir une période dure, mais après, tout sera fini, tout ira bien. Et nous, (elle et ses compères complotistes), on nous demande d'expliquer aux gens qui ne sont pas au courant ce qui se passe, car ça va être dur à admettre pour eux."

Je ne savais pas où elle en était de ses idées complotistes, vu que je ne voulais plus qu'elle m'en parle. Maintenant, je sais. Elle n'a rien lâché. Peut-être qu'elle va comprendre quand elle se rendra compte qu'il n'y a pas plus de bracelet électronique à la cheville d'Obama que de pape en prison ? À moins qu'elle ne trouve une nouvelle explication ...

What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail