Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

16/09/2020

Je dors mal !

Depuis quelques jours, j'ai beaucoup de mal à m'endormir, je me réveille tôt et je m'agite dans mon lit. Aujourd'hui, fatiguée, j'ai voulu faire une sieste, mais après un quart d'heure peut-être, je me suis mise à me retourner de tout côté et je me suis relevée, énervée et toujours aussi fatiguée. Je sais à peu près pourquoi.

Dimanche, c'était ma fête d'anniversaire. Je me réjouissais de voir tout mon petit monde, mais en même temps, ce genre de préparatifs me stresse toujours. Même si on est à deux pour faire les courses, le rangement et le nettoyage de la maison, ce n'est pas une sinécure quand on est bordélique comme moi ! Plus l'arrangement de la terrasse et le nettoyage de la table et des chaises de jardin. Je ne suis d'ailleurs pas arrivée à faire tout ce que j'aurais voulu.

Comme cadeau, j'avais eu le choix entre un cadeau classique ou un service. Je préférais de loin un service et j'ai demandé qu'on nettoie le gravier de mon parking. Mes filles et leurs 3 enfants s'y sont mis à 5 dès le matin. Il y avait une excellente ambiance. Après, nous avions prévu un barbecue. Il faisait un temps extra et tout le monde était de bonne humeur.

Ma fille aînée a parlé, parlé, parlé de toutes les découvertes qu'elle faisait depuis 2 ou 3 mois sur internet. Que personne ne soit positivement réceptif à son savoir tout frais ne l'a nullement découragée. Ni les remarques sceptiques, ni même les affirmations carrément contraires ne l'ont arrêtée. Seules les miennes lui ont parfois déplu, m'a-t-elle avoué le lendemain.

Hier, nous avons échangé par mail. J'ai pu expliquer mes réactions parfois abruptes. Ecrire me convient très bien car je peux alors prendre le temps de m'informer à ma façon au sujet des concepts et des personnes qu'elle évoque et dont j'ai parfois à peine entendu parler, souvent pas du tout. C'est là que ça devient intéressant car il s'agit alors d'un vrai échange et pas seulement de cette sorte de logorrhée verbale ininterrompue de sa part. En vrac, voici quelques thèmes, tous très controversés : le Livre d'Enoch, l'alignement des planètes, l'éveil (ceux qui savent ce qu'on veut nous cacher), les anciens astronautes (civilisations anciennes, notamment les Incas, capables de circuler dans l'espace), les petits gris et autres extraterrestres, l'Atlantide (qui ne serait pas un mythe), la découverte de squelettes géants (+/- 10 mètres), les Nephilims, Erich Von Däniken (qui, paraît-il, résout des faits restés inexpliqués par les scientifiques).

Qu'elle croie à tout ça ne me dérange pas. Ce qui me déplaît c'est qu'elle présente les choses comme étant LA vérité. Un peu comme les conspirationnistes qui se sentent au-dessus de la mêlée des moutons masqués. J'ai quand même réussi à lui faire admettre que tout cela était du domaine de la croyance puisque rien n'est prouvé, mais ça ne lui a pas donné l'idée d'examiner toutes ces déclarations avec davantage d'esprit critique. Elle a sans doute ses raisons d'y croire. Ce qui m'inquiète par contre, ce sont les dérives de type sectaires. Elle parle toujours d'animer des vidéos pour diffuser ces vérités. Et d'en faire son gagne-pain. Mais bon, ne nous projetons pas trop loin. La vie, c'est maintenant !

Ce matin, rebelote. Elle m'a téléphoné pendant 54 minutes. Une minute pour s'assurer que je n'oublierais pas son fils à l'école, les 53 minutes suivantes pour me parler de son nouveau dada. Et encore ! C'est moi qui l'ai arrêtée, sinon ...

Toutes ces "informations" me mettent la tête à l'envers. C'est probablement la raison principale de ma fatigue.

En vérifiant l'orthographe du mot "logorrhée" que j'ai utilisé plus haut, mon œil est tombé par inadvertance sur la définition, ce qui m'a fait sursauter. Pour ma tranquillité d'esprit, je n'aurais peut-être pas dû la lire ! Il s'agit d'un trouble du langage souvent constaté chez des personnes bipolaires en phase maniaque. Je n'affirme pas que ma fille est bipolaire, néanmoins, je la qualifierais volontiers de cyclothymique, ce qui est une forme atténuée de la bipolarité. Cela m'avait interpellé parce que ces temps-ci je repensais à l'alternance de ses périodes de dépression et d'exaltation. Cette propension à se focaliser sur un seul sujet et à en parler abondamment venait conforter ce que je pensais déjà. Le focus précédent, c'étaient les flammes jumelles sur lesquelles elle s'est informée abondamment. Phase suivie d'une période de plus en plus dépressive. C'est un sujet dont elle ne parle plus jamais. Ceci dit, je ne suis pas psychiatre. Je ne m'autorise pas à faire un diagnostic. Je ne fais qu'exprimer mes inquiétudes.

Le bon côté des choses, c'est qu'elle semble pleine d'énergie. Elle est devenue végétarienne et a arrêté de parfumer "d'herbes aromatiques" le tabac de ses cigarettes. ;) Elle fait de la méditation et conduit son fils à l'école. Dernièrement, elle l'a même aidé à faire un exercice qu'il devait remettre. C'était en dernière minute, en vitesse, le lundi matin, avant de partir à l'école. Mais soit, c'est quand même un événement encourageant qui mérite d'être souligné. Il semblerait aussi qu'il fait régulièrement tout le travail demandé par l'instit. Je ne sais pas si c'est spontané ou si ma fille y est pour quelque chose, mais peu importe. Pour lui, tout va bien. Il vient chez moi chaque mercredi et ses devoirs lui semblent d'une facilité presque magique. Ma fille me dit que je l'ai vraiment bien aidé, surtout en math. C'est devenu sa branche préférée. Quand je pense au mal qu'il avait pour faire une division ! Ce qui est chouette, c'est que lui-même manifeste sa reconnaissance pour lui avoir fait faire et refaire, lui avoir expliqué et réexpliqué les opérations. Il me l'a encore dit aujourd'hui.

Voilà. J'ai terminé ma note sur ce qui va bien car je veux me concentrer là-dessus.

 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail

Commentaires

oui on dirait vraiment que ta fille a des « problèmes de personnalité » ( je ne vois pas vraiment comment le dire autrement).

Écrit par : Chloé | 17/09/2020

Répondre à ce commentaire

Je crains que tu aies raison. Après avoir écrit ma note, j'ai un peu exploré ce qu'on disait de la bipolarité. Je confirme ce que j'ai écrit, ça ne va pas jusqu'à la véritable bipolarité. Elle ne fait pas de crises, mais elle a quand même quelques caractéristiques dont je ne savais pas qu'elles étaient des symptômes de cette pathologie, bien que prises isolément, elles ne signifient pas grand-chose. J'aimerais quand même mieux me tromper ...

Écrit par : quantique | 17/09/2020

Peut-être qu’il y a différents stades ou « sévérités ».
Peut-être qu’elle a certains symptômes et d’autres qu’elle n’a pas.
En tout cas tu décris quelqu’un de « troublé ».
Mais même si elle était diagnostiquée, dépressive ou bipolaire ou autre, il faudrait qu’elle fasse un travail de fond sur elle-même, sinon tu vas toujours devoir la surveiller ou être responsable d’elle et de son fils, toujours inquiète des choix qu’elle pourrait faire.
Elle a l’air perdue et emprunte des voies vraiment risquées et va vers des croyances tordues.

Écrit par : Chloé | 18/09/2020

D'après ce que je lis, il y a en effet des degrés. Ce que je ne sais pas, c'est si ça s'aggrave inéluctablement, si ça peut rester au même niveau toute la vie ou si une régression spontanée est possible (sans thérapie et sans médicaments). Je n'ai pas envie pour le moment de creuser tout ça. Je garde la question dans un coin de ma tête. Je ne veux pas non plus m'inquiéter outre mesure. On verra bien ce que réserve l'avenir. Mon idée, c'est de rester vigilante si je vois que ça dérive. Quant au travail de fond, il n'y a qu'elle qui peut en décider. Et pour le moment, comme elle se sent plutôt bien, elle n'en ressentira certainement pas l'utilité ...

Écrit par : quantique | 19/09/2020

Nombreux sont ceux qui adhère à ces thèses et pourquoi pas. Personne ne détient la Vérité. Là où cela me dérange c'est quand ça prend toute la plqce, ça fait prendre des décisions extrêmes, se rebiffer duand ceux en face ne sont pas d'accord... dans tous les domaines, ça m'interpelle et me met mal à l'aise. Ici, ta fille se cherche...et semble se perdre... le 5ème Accord toltèque dit : "soyez sceptique mais apprenez à écouter" peut être pourrais tu lui offrir les 4 accords toltèques + le 5ème ou lui en parler.
Bravo à ce petit bonhomme qui progresse et c'est vraiment très beau à lire :-)

Écrit par : PaoDora | 17/09/2020

Répondre à ce commentaire

C'est exactement ça. Ces croyances ne me dérange pas. Et certains aspects me semblent même logiques et plausibles. Mais cet extrémisme me laisse perplexe. Elle dit qu'elle ne cherche pas à nous convaincre, mais qu'elle aime en parler. Et il est vrai qu'elle ne semble pas être vraiment dans le prosélytisme. Seulement dans un enthousiasme débordant qui n'a pas de limite. Par exemple, seule avec sa sœur, elle a été choquée que celle-ci, au bout d'un temps, manifeste son ennui en baillant et en regardant son portable et finisse par lui dire que le sujet ne l'intéressait pas. Je lui ai demandé pourquoi elle continuait à en parler aussi abondamment avec des gens que ça ennuie manifestement. Si je me souviens bien, elle ne m'a rien répondu de particulier.
Elle possède "les 4 accords toltègues". Pas le 5ème je crois. Je ne sais pas si elle les a lu. Je suis peut-être défaitiste, mais je pense que dans son état d'esprit actuel, elle répondrait qu'elle sait faire la part des choses, la preuve étant qu'elle ne croit pas à TOUT ce qui est dit ...

Écrit par : quantique | 18/09/2020

Nombreux sont ceux qui adhère à ces thèses et pourquoi pas. Personne ne détient la Vérité. Là où cela me dérange c'est quand ça prend toute la plqce, ça fait prendre des décisions extrêmes, se rebiffer duand ceux en face ne sont pas d'accord... dans tous les domaines, ça m'interpelle et me met mal à l'aise. Ici, ta fille se cherche...et semble se perdre... le 5ème Accord toltèque dit : "soyez sceptique mais apprenez à écouter" peut être pourrais tu lui offrir les 4 accords toltèques + le 5ème ou lui en parler.
Bravo à ce petit bonhomme qui progresse et c'est vraiment très beau à lire :-)

Écrit par : PaoDora | 17/09/2020

Répondre à ce commentaire

Mince encore deux fous le même comm, oups !!!

Écrit par : PaoDora | 17/09/2020

Répondre à ce commentaire

elle me fait penser à une collègue qui avait les mêmes "symptômes" !!c'était très compliqué à gérer au boulot, elle était secrétaire et pouvait abandonner son poste pour passer des heures à parler de sujets bizarres, même si on n'écoutait pas vraiment ça ne l'arrêtait pas.. elle passait aussi par des phases dépressives...compliqué !! c'est le médecin du travail qui a mit le doigt dessus....lithium.....ça l'a nettement calmée ! mais comme ça lui a fait prendre du poids elle a arrêté !
ce qui m'inquiète c'est si elle veut répandre son savoir sur le net.....mais comme tu dis; c'est pas fait !!Bravo à ton petit fils, il avance bien, grâce aux leçons de mamie !! lol
bisous à toi !

Écrit par : chaourcinette | 23/09/2020

Répondre à ce commentaire

Oui, cette façon de faire de ces croyances le centre de sa vie, y compris professionnelle, n'est pas rassurante. Mais pour le moment je ne m'inquiète pas trop. Elle n'est plus dans la précipitation et son fils va à l'école. Peut-être que cette obsession va s'effriter petit à petit, comme celle des flammes jumelles qu'elle a eue précédemment ... Bises Chaourcinette !

Écrit par : quantique | 23/09/2020

Répondre à ce commentaire

Écrire un commentaire