Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

05/09/2020

Quelques bonnes nouvelles (1)

Première bonne nouvelle.

Quand ma fille avait décidé de désinscrire son fils de l'école, elle le lui avait annoncé. Il allait un peu regretter ses copains, mais pour le reste, c'était un soulagement et un bonheur pour lui. La liberté ! Puis, à la suite de ma réaction hyper négative (et sans doute aussi des avis des autres personnes), elle s'est ravisée et lui a expliqué qu'il irait quand même. Quand il est venu chez nous la veille, il en a parlé tranquillement. Il semblait serein. Cependant le soir, quand ma fille est repartie avec lui, il paraît qu'il s'est mis à trembler dans la voiture, à pâlir, à avoir des maux de ventre. L'idée de rentrer à l'école le stressait énormément. D'autant plus qu'il devait redoubler son année et donc être séparé de ses copains.

Le jour de la rentrée, j'envoie un whatsapp à ma fille : "Comment s'est passé la rentrée ?" Elle me répond que Picolo était abattu qu'il n'a pas pu manger, mais qu'il n'a plus pleuré comme lorsqu'elle lui a annoncé qu'il rentrerait quand même à l'école. Elle ne m'avait pas parlé auparavant de cette crise de larmes et lui non plus.

J'avais peur que ma fille craque et ne le remette pas le lendemain si le premier jour s'était mal passé. Mais je me suis souvenue du stage qu'il avait fait l'année dernière. Il était chez nous car ma fille était à l'hôpital pour une opération. Le premier jour, quand je l'ai conduit, il avait mal au ventre. Le deuxième jour ça allait mieux et le dernier jour, il déclarait que c'était le plus chouette stage qu'il ait déjà fait. En pensant à ça, mes craintes se sont calmées.

Le soir, je viens au nouvelles. Tout s'est bien passé. En classe, il est assis près d'un gamin avec lequel il jouait déjà l'année passée et ils ont bien rigolé. Ouf !

Mercredi après-midi, il vient chez nous. Comme il n'a pas de travail pour l'école, il propose de lui-même de s'exercer à lire l'heure. Il raconte que maintenant en classe, il a fini les exercices avant les autres et il doit attendre. Avant il était dans les derniers et il enviait ceux qui avaient fini les premiers. Maintenant, c'est lui qui a fini d'abord et il doit attendre, ce qui l'ennuie un peu, dit-il. Dorénavant, l'instit va lui préparer des exercices dans les matières où il a plus de difficultés. En attendant, il lui confie de petites tâches. Je crois bien que tout ça le valorise.

Du coup ma fille est rassurée dans ce domaine. Et moi aussi.

 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail
 
What do you want to do ?
New mail

Commentaires

Tant mieux que la rentrée de Picolo se soit bien passée, qu'il ait trouvé un copain avec qui rigoler, qu'il fasse le travail facilement et finisse le premier, que le maître lui prépare des exercices dans les domaines où c'est nécessaire, le valorise en lui confiant de petites missions. Ensuite, quand il vient chez toi, il demande à apprendre à lire l'heure. Et c'est bon pour lui et pour ta fille, ça peut l'aider à reprendre des forces.
Parfois, j'ai l'impression qu'il faut peu (et beaucoup à la fois) pour que les choses se passent bien ou mal. Je ne suis pas sûre d'être claire : peu de différence pour que ça se passe bien ou mal, un peu plus ou moins de bonne volonté de part et d'autre, de sourire, d'encouragement, de fatigue, d'énervement, d'envie, calme... et ça change tout.
Bon dimanche.

Écrit par : Chantal | 06/09/2020

Répondre à ce commentaire

Oui, c'est bien parti. Il a l'air motivé. :) Je vois très bien ce que tu veux dire par peu de choses pour que ça se passe bien ou mal. Parfois un rien fait la différence. Bonne journée, Chantal.

Écrit par : quantique | 07/09/2020

Tu vas peut-être trouver que je cherche la petite bête, mais je me réfère à mon expérience : quand le dernier jour je disais « C’ etait le + chouette stage que j’ai jamais fait » (stage = centre de vacances ou promenade sans fin de merde avec ma mère et son nouveau mek ou vacances à la montagne encore avec eux ou autres situations qui me mettaient mal au ventre) , c’était justement parce que c’était Le DERNIER jour et donc ENFIN fini ! Donc c’était devenu super chouette parce que c’était terminé ! J’ai pensé à ça en lisant cette phrase de Picolo qui m’a parlée. Quand l’enfer est fini ça devient super chouette effectivement, le soulagement provoque un effet d’euphorie ! En tout cas en ce qui me concernait et en ce qui me concerne encore maintenant : quand je sors de la situation anxiogène et angoissante, c super chouette !!!
Il va devenir le meilleur élève de sa classe, tu paries?

Écrit par : Chloé | 06/09/2020

Répondre à ce commentaire

Je n'aurais jamais pensé à ça. C'est possible. Et comment tu expliquerais qu'après m'avoir dit plein d'enthousiasme que c'était le plus chouette stage qu'il ait fait, il a dit à sa mère, qui lui demandait comment ça avait été, que ce n'était pas chouette ? Tu as une idée ?

Écrit par : quantique | 06/09/2020

LOL il tain il est « inventif et créatif » picolo ds son rapport à sa famille !!
Je sais pas mais en tout cas il ose tout!
À l’une il dit que c’est chouette, à l’autre il dit l’inverse. C vachement parlant ds son rapport à l’une et à l’autre. Mais y’a t’il finalement une vérité figée à ses émotions ? Là finalement parle t’il encore de son stage ou parle t’il + de son rapport à toi et de son rapport à sa mère? Il faudrait qu’une personne extérieure à sa famille, qui ne soit pas intime avec lui, lui pose la même question pr que finalement il répondre objectivement à cette question sur son stage?
Tiens regarde, voici un exemple: ça fait plusieurs jours que je critique ma tv (ce n’est pas anecdotique : offerte par Julien), car depuis 3 ans que je l’ai elle met un certain temps à s’allumer directement sur les chaînes, car il y a une sorte de préambule d’écran d’accueil qui fait une présentation avec le logo de la marque, c chiant, ça me saoule par moment. Depuis que je suis en difficulté avec J’ je critique cette Préprogrammation. Je veux directement tomber sur les chaîne dès que je l’allume et non attendre 30 secondes supplémentaires !
Et depuis quelques jours je fais vraiment une fixette sur ce défaut. Mais je vise en fait J par cet intermédiaire.
Et devine quoi ? Je suis justement tombée sur un sms datant de 2017 de mon ancien portable (il me l’a offerte en 2017) que je lui envoyais le lendemain après qu’on soit allés la chercher, et qui dit « c pas si dérangeant le logo d’accueil , c pas si long à attendre pr que les chaînes s’allument! » Ça m’a direct tiltée et surprise car justement moi je peste sur cet allumage depuis un certain temps et de + en + en ce moment! Je maudis ces 30 secondes d’attente! En mode : c presque de sa faute ! Car j’avais lu un avis avant qu’on se décide sur cette tv qui prévenait de cet inconvénient Et lui avait pris cet avis à la légère alors que moi je m’y étais arrêtée. Du coup je pose le doigt sur sa légèreté et limite je me demande si ça avait été une tv pr lui aurait-il tenu compte de cet avis?
En tout cas, quand on s’entendait bien ce n’était pas un inconvénient dérangeant et je lui donnais raison de ne pas avoir donné d’importance à cet avis, et depuis que ça va mal et encore + que je me suis séparée : je ne vis plus les mêmes émotions ni la même vérité vis à vis de son cadeau (comme pr ses oracles que j’ai saccagés).
Alors Picolo.. sa vérité... je sais pas. Elle est en mouvement. Vérité émotionnelle // vs// vérité objective.
Finalement je me demande quelle est ma vérité objective à moi aussi : cette préprogrammation du logo même fait-elle objectivement chier?! LOL

Écrit par : Chloé | 06/09/2020

Il y a effectivement quelque chose de l'ordre de la relation entre Picolo et sa mère et Picolo et moi. Ma fille m'a dit dernièrement :"Avec toi, c'est un autre enfant." Je pense qu'avec sa mère, il se plaint parce qu'il sait que ça lui donne un pouvoir sur elle. Je dis ça parce que lorsque sa mère lui a demandé si ça avait été, il a eu un visage rayonnant, a ouvert la bouche avec un grand sourire et puis s'est ravisé et a pris une mine triste pour lui dire que non, ça ne lui avait pas plu. C'est ce qui me fait croire qu'il aimerait mieux ne pas aller en stage, mais qu'il s'est amusé quand même.
L'anecdote de la télé est intéressante. J'éprouve peu de sentiments de ce genre avec les objets offerts par des ex qui m'ont fait souffrir, mais ça m'est arrivé avec les cadeaux de ma sœur à l'époque où il y avait des frictions entre nous. Je comprends donc ce que tu décris.

Écrit par : quantique | 07/09/2020

Je n’éprouve pas ça qu’avec mes ex. Avec Ma famille : je jette tout ce qu’ils m’offrent! Là je vais pas jeter la tv lol Du coup, à défaut, je peste contre elle.
Tu m’étonnes Picolo a une sale histoire au démarrage avec son père, il fait payer sa mère si ça se trouve et prend aussi une place d’homme? Il a pas de père , c un traumatisme. Ça va peut-être être chaud à l’adolescence ?

Écrit par : Chloé | 07/09/2020

Moi je ne pourrais détruire quoi que ce soit. Pour Picolo, j'ai aussi l'impression qu'il veut prendre la place de l'homme dans la maison. Et que ma fille, sans s'en rendre compte, la lui accorde en le traitant comme un égal avec lequel il faut négocier sans jamais rien imposer. Blanche disait aussi que c'était probable, se basant sur le fait qu'il faisait (et fait toujours) pipi au lit. Ce serait une façon de marquer son territoire. Moi je pensais au contraire que le pipi au lit signifiait qu'il voulait rester petit. Qu'il ne voulait pas de cette place d'homme de la maison. Bref, je ne sais pas ...

Écrit par : quantique | 07/09/2020

Comment savoir?, pr savoir ce que veut dire son pipi au lit faudrait qu’il aille chez un psy.
Quoique moi je vais chez un psy et je ne sais pas toujours pas pkoi je fais pipi au lit ... heu .. Pkoi je suis agoraphobe..

Écrit par : Chloé | 08/09/2020

C'est sûr que pour savoir vraiment, Picolo devrait voir un psy. C'est ce que préconisait Blanche. Elle avait juste dit, vu le contexte : "C'est souvent ça." Quand j'ai parlé à ma fille de cette hypothèse, elle l'a tout de suite rejetée, comme si c'était une énormité.

Écrit par : quantique | 08/09/2020

Ta fille ne veut rien guérir on dirait
Elle préfère se diriger vers un gourou et une secte plutôt qu’un psy, ça commence à m’énerver mdrr (en + c vrai lol)

Écrit par : Chloé | 08/09/2020

Elle a déjà eu quelques initiatives par ci par là pour s'attaquer aux problèmes, mais sans persévérer et ça n'a abouti nulle part ...

Écrit par : quantique | 09/09/2020

Ps: si ça se trouve les maux de son fils pr l’école angoissent ta fille , elle se laisse parasiter et influencer, elle est tellement dépassée, d’où son envie de quitter le monde, la société. S’il devient heureux en classe, si ça se trouve elle ne songera plus du tout à se tourner vers sa secte, elle trouvera la vie + facile, + souple si son fils trouve sa place en classe = en société.= elle aussi.

Écrit par : Chloé | 06/09/2020

Répondre à ce commentaire

Les maux de son fils angoissent ma fille et l'angoisse de ma fille pour son fils angoisse ce dernier. Je crois que c'est un cercle vicieux et je ne sais pas qui a commencé à angoisser. En tout cas, j'espère que ce que tu imagines se réalisera et que ma fille trouvera un projet de vie moins aléatoire que celui qu'elle s'était inventé. D'ailleurs, j'ai de l'espoir car elle a parlé à mon autre fille de l'instit géniale qu'il aura l'année prochaine. Donc, elle se projette en laissant son fils à l'école.:)

Écrit par : quantique | 06/09/2020

Oui c bon signe...

Écrit par : Chloé | 06/09/2020

OOOOOh ! Mais il s'en passe des choses ici ! Et des "règlements de compte" ;)
Je n'ai pas trop d'avis au sujet de ta fille, en fait, ce qui est le plus intéressant, c'est toi. Le pourquoi ça t'angoisse tant, pourquoi tu écris tant à son sujet.
Ce que je trouve intéressant dans tes dernières notes, c'est qu'on y voit davantage tes ressentis. Souvent, ce que tu écrivais était essentiellement descriptif, et on te "voyait" peu à travers tes notes.
Là je trouve que "tu prends corps", c'est interessant !

Écrit par : Nots | 06/09/2020

Répondre à ce commentaire

Tu n'as peut-être pas suivi mon blog depuis le début, alors tu ne sais peut-être pas comment ma fille aînée, depuis qu'elle a quitté la maison, galère avec ses diverses relations de couple, souffre et partage sa souffrance, principalement avec moi, et ceci quotidiennement à certaines époques. Qu'elle galère aussi financièrement, au point d'avoir été sur le point de perdre son appartement et de ne pas manger certains jours pour finalement m'appeler au secours. C'est moins dramatique actuellement, mais pas fini. Mais tout cela était émotionnellement gérable pour moi jusqu'à ce qu'elle rencontre le manipulateur qui a failli la démolir complètement. Elle a quitté son emploi pour le suivre en Espagne où ils ne sont finalement jamais allés. Elle a fait une tentative de suicide, a passé un mois à l'hôpital (section fermée de psychiatrie). En est ressortie pour retourner avec cet homme que j'appelais XY dans mes notes. Il lui disait, par exemple, que c'était à cause de sa famille que leur couple ne marchait pas. Que sa famille n'en avait rien à foutre d'elle. Elle s'est laissée faire un enfant, pas très consciente de ce qu'elle faisait. A trouvé la force de le quitter peu après sa naissance, pour protéger son fils. A eu énormément de mal à remonter la pente. Et maintenant elle déclare qu'elle va "changer de vie" du jour au lendemain, sans perspective concrète, retirer son fils de l'école et lui donner cours elle-même, alors qu'elle n'a jamais réussi à le faire travailler pour l'école (devoirs, leçons, etc). Tu comprends mieux maintenant pourquoi ça me tracasse ? Pourtant, même si j'en parle beaucoup, ça ne me pourrit pas la vie. J'en parle, comme tout le monde, pour évacuer. Et comme je ne vois plus Blanche, j'en parle ici, ...

Écrit par : quantique | 07/09/2020

Essai

Écrit par : Nots | 08/09/2020

Répondre à ce commentaire

Je n'arrive plus à commenter de mon mobile :(
je n'ai en effet pas suivi ton blog depuis le début, j'ai commencé à te lire bien après que ta fille se soit séparée du papa de Piccolo. En effet elle a l'air d'être en errance, de se chercher. Sais-tu ce qui peut être à l'origine de cela ?

Écrit par : Nots | 08/09/2020

Répondre à ce commentaire

J'ai bien quelques idées, mais je ne suis pas psy et c'est tellement complexe ...

Écrit par : quantique | 09/09/2020

Écrire un commentaire