Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

13/04/2017

Comment ma fille a convaincu son fils de ne pas abandonner le stage de foot

Comme je le raconte dans ma note précédente, je me demandais si, au troisième jour, ma fille allait craquer. Son fils ne voulait pas poursuivre le stage de foot auquel il était inscrit. Voici ce que ma fille lui a dit : "Si tu ne voulais plus y aller, tu n'aurais pas dû dire à Mamy que tu t'étais bien amusé. Car dans ces conditions, Mamy ne voudra pas que tu viennes chez elle." Dans un premier temps, j'ai trouvé que c'était une bonne réponse. Le résultat a été positif. Il a fini le stage sans broncher et même avec plaisir.

Mais en y repensant, il y a quelque chose qui me gêne ...

Commentaires

En gros c'est comme si elle lui apprenait à mieux manipuler la prochaine fois !

Écrit par : Jeanne | 14/04/2017

Répondre à ce commentaire

Oui, c'est ça. Je pense que ce n'est pas volontaire, mais la conséquence est là. S'il est assez malin, la prochaine fois, il prendra garde à se plaindre au lieu de dire qu'il s'est bien amusé.

Écrit par : quantique | 14/04/2017

J'ai +/- la même impression que Jeanne, mais en plus j'ai l'impression qu'elle ne sait pas assumer ses décisions et qu'elle les fait porter par Poussière d'étoile...

Biz,
lulu

Écrit par : lulu | 14/04/2017

Répondre à ce commentaire

En effet, elle ne s'assume pas. C'est très difficile pour elle d'aller à l'encontre de ses désirs à lui.

Écrit par : quantique | 14/04/2017

Elle t'utilise, non?

Écrit par : Chloé | 16/04/2017

Répondre à ce commentaire

Oui, elle se retranche derrière mon "autorité"

Écrit par : quantique | 16/04/2017

oui voilà g la même impression........
psychanalysons un peu d'où cela peut lui venir???? Hum hum ... peut-ê qu'elle a appris ça de sa mère?
LOL :-D

Écrit par : Chloé | 17/04/2017

Répondre à ce commentaire

C'est c'làààààà, oui ! ;) De Toute façon, c'est toujours la mère la responsable, n'est-il pas ? :(

Écrit par : quantique | 17/04/2017

D'après ce que tu nous as déjà raconté sur ton aînée, il semble qu'elle même a beaucoup de mal à restreindre et différer ses envies, à gérer la frustration (achats compulsifs, vacances à tout prix, etc.). Son attitude avec son enfant reste donc cohérente : comment apprendre à son enfant à assimiler et gérer la(nécessaire) frustration, càd apprendre à différer son plaisir par rapport a son désir (= devenir adulte) quand ca reste pour soi un apprentissage non réglé. Et toi tu es LA maman (mamy), la figure d'autorité de référence. Le pilier, quoi. En somme ton ainée est encore dans le rôle de ta petite fille !

Écrit par : Jeanne | 17/04/2017

Répondre à ce commentaire

Ton analyse est tout à fait pertinente. Et pour ma part, je ne sais pas comment l'aider à sortir de là.

Écrit par : quantique | 18/04/2017

Et non, bien sûr, ce n'est pas intentionnel quand elle semble lui apprendre à mieux te manipuler pour la prochaine fois. C'est juste dans la logique du rôle de petite file qu'elle semble encore endosser

Écrit par : Jeanne | 17/04/2017

Répondre à ce commentaire

Pour compléter mon commentaire précédent, je crois que ma fille devrait faire une thérapie. Ce n'est pas moi qui pourrai l'aider à solutionner son problème. En tout cas, je ne vois pas comment. Mais elle n'est pas motivée pour le moment pour ce genre de démarche.

Écrit par : quantique | 18/04/2017

Faut qu'elle coupe le cordon lol (comme dirait Chloé)

Écrit par : Jeanne | 17/04/2017

Répondre à ce commentaire

Ben oui, mais comment ???

Écrit par : quantique | 18/04/2017

Ce n'est pas à toi de régler ça, justement, sinon cela vous laisse encore dans les rôles de "maman / petite fille", et ca ne fait pas avancer le schmilblik.
Peut-être que "lâcher l'affaire", de ton côté, est la meilleure attitude. Puis être patiente et croiser les doigts pour la suite. Si suite il y a. Ca devrait être son pb et non pas le tien. (à son âge). Bibiz

Écrit par : Jeanne | 18/04/2017

Répondre à ce commentaire

Bien sûr, ce n'est pas à moi de régler ça. Mais je peux quand même avoir l'attitude qui favorise son indépendance plutôt que de renforcer le cordon. C'est ce que je pense faire déjà. Mais je ne sais pas si je suis toujours dans le bon.

Écrit par : quantique | 19/04/2017

Je comprends ton désarroi, et puis c'est toujours sensible ce qui touche à ses enfants. Ah la la ! On fait qu'on peut avec l'histoire qu'on a, et tant mieux en quelque sorte, c'est ce qui fait nos differences et colorise le monde. Grosses bises

Écrit par : Jeanne | 19/04/2017

Répondre à ce commentaire

Des couleurs, il y en a, c'est sûr ! Bises !

Écrit par : quantique | 20/04/2017

Je plussoie Jeanne !

Écrit par : nots | 19/04/2017

Répondre à ce commentaire

:)

Écrit par : quantique | 20/04/2017

Écrire un commentaire